Florence de La Sommelière : une femme au fin palais

Florence de La Sommelière : une femme au fin palais

Après une formation à l’École du vin, Florence, ancienne coiffeuse désormais gérante d’une cave à vins régale votre palais. Bienvenue chez La Sommelière.

Bonjour Florence, pouvez-vous nous présenter « La Sommelière » en quelques mots ?

« J’ai ouvert La Sommelière il y a deux ans. C’est une cave à vins où je vends du vin de région mais pas seulement. J’ai des produits assez diversifiés comme des spiritueux, du whisky et du rhum par exemple. Je propose également une partie épicerie fine salée qui s’accorde bien avec le vin pour l’apéritif. »

Vin et spiritueux, La Sommelière
Produits d’épicerie fine et spiritueux vendus en boutique

Comment passe-t-on du métier de coiffeuse à celui de gérante d’une cave à vins ?

J’ai opéré un virage professionnel en suivant des formations diplômantes à l’École du vin à Paris. Cela m’a permis de connaître les différents cépages et les régions viticoles notamment. Mais j’en apprends encore plus tous les jours à la boutique. »

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

« J’ai voulu rester dans le commerce pour garder ce contact avec la clientèle que j’apprécie. Le vin est un produit noble et convivial. J’ai voulu ouvrir une cave à vin car c’était un concept qui manquait à Bourges. Je suis ravie d’avoir fait ce choix, je m’épanouis pleinement dans cette nouvelle activité ! »

Pourquoi avez-vous choisi ce nom de boutique ?

« J’ai tout simplement trouvé le nom « La Sommelière » sur une boutique en me baladant à Colmar ! Je l’ai trouvé attrayant et original. Et ça ramène le côté féminin ! »

Organisez-vous des animations commerciales dans votre boutique ?

« Je n’ai pas fait d’animation commerciale à proprement parler. J’organise de temps en temps des soirées privées sous réservation avec des particuliers. Je fais également des animations sur le vin de temps en temps. Un agent vient dans la boutique et présente de ses produits aux clients. »

« Notre centre-ville a besoin de dynamisme ! »

Boutique La Sommelière, Bourges
Boutique La Sommelière, Bourges

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre Ma Ville Mon Shopping  ?

« Je trouve que c’est bien d’apporter une dynamique dans le centre-ville où la quasi-totalité des commerçants est regroupée sur une plateforme. C’est pratique pour les gens de l’extérieur qui peuvent ainsi découvrir nos boutiques via des photos. C’est un moyen de leur donner envie de se déplacer tout simplement ! Et cela permet d’avoir une visibilité supplémentaire. Je crois vraiment en Ma Ville Mon Shopping ! »

Comment définiriez-vous le commerce de demain ?

« Mon idéal serait que les gens reviennent en boutique et oublient les grosses enseignes. Je valide totalement le concept de Ma Ville Mon Shopping ! Cela permet aux clients de commander en ligne et de venir récupérer leur colis en magasin par exemple. Je pense que c’est un point essentiel pour l’avenir : ne pas oublier les petits commerces indépendants. »

Retrouvez nos autres interviews ici.

Manon Guyonnaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.