La chocolaterie Philippon Lavaud : une institution familiale depuis 1900

La chocolaterie Philippon Lavaud : une institution familiale depuis 1900

À l’approche de Pâques, la chocolaterie Philippon Lavaud à Périgueux vous invite à déguster ses chocolats de fabrication artisanale et ses spécialités périgourdines.

Bonjour Mme Lavaud, pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre activité en quelques mots ? 

Bonjour, je suis cheffe d’entreprise, dirigeante de la chocolaterie confiserie artisanale Philipon Lavaud à Périgueux. C’est une institution familiale qui existe depuis le début des années 1900. L’entreprise se transmet donc de génération en génération.

Qu’est-ce qui fait la spécificité de la chocolaterie Philippon Lavaud ?

À la création de l’entreprise, nous étions presque la seule chocolaterie confiserie de la région ça a été un réel avantage. Maintenant l’établissement est reconnu pour son savoir-faire et la qualité des produits proposés. Cette renommée dans la région nous permet d’attirer beaucoup de clients et permet notre longévité.

Quels sont vos produits phares ?

Les plus de 75 variétés de chocolats de notre chocolathèque ainsi que les confiseries périgourdines à base de noix comme l’Arlequine (noix au chocolat) ou les Trufettes à l’eau de vie de noix ont beaucoup de succès. Ces spécialités font partie du patrimoine culturel de la région et sont donc très appréciées des locaux et des touristes.

Quelles créations en chocolat avez-vous spécialement imaginées pour Pâques ? 

Nous avons créé un ours en chocolat garni avec des œufs et des petits chocolats et nous continuons de produire les grands classiques de Pâques (cloche, poule, lapin, etc.).

Ours en chocolat garni
Ours en chocolat garni

Comment communiquez-vous auprès du grand public ? 

Comme nous sommes déjà reconnus dans la région, le bouche à oreille est un élément essentiel pour attirer les clients. Mais il est aussi important d’alimenter notre page Facebook. Ainsi les consommateurs sont tenus au courant des nouveautés et des offres en cours.

Pensez-vous que Ma Ville Mon Shopping puisse être un atout pour cette période afin d’attirer plus de clients ? 

La plateforme nous a permis de réaliser beaucoup de ventes supplémentaires pour les fêtes de Noël. Depuis l’activité sur notre boutique en ligne a ralenti. Mais les consommateurs entendent parler de plus en plus de Ma Ville Mon Shopping grâce à la communication faite par l’agglomération du Grand Périgueux et notamment la mise en place d’un code promotionnel. Nous espérons que cette opération sera bénéfique pour la période de Pâques et qu’elle aura un effet sur nos ventes.

Oeufs de Pâques dans la vitrine de la chocolaterie Philippon Lavaud
Oeufs de Pâques dans la vitrine de la chocolaterie Philippon Lavaud

Comment avez-vous connu Ma Ville Mon Shopping ?

J’ai entendu parler de Ma Ville Mon Shopping à la radio. J’ai donc créé ma boutique en ligne après m’être informée. Par la suite les collectivités locales ont décidé de soutenir les commerçants et artisans avec le concours financier de la Région Nouvelle-Aquitaine qui nous permet de bénéficier de tarifs préférentiels; je suis donc restée sur la plateforme.

Qu’est ce qui vous a poussé à créer votre boutique en ligne ? 

J’ai vu dans Ma Ville Mon Shopping l’opportunité d’attirer plus de clients et de faire connaître davantage notre entreprise familiale mais aussi la possibilité de proposer des services de livraison et d’atteindre ainsi une nouvelle clientèle.

Êtes-vous satisfaite des prestations de la plateforme ?

Oui, c’est une bonne initiative qui m’a apporté du chiffre d’affaires supplémentaire malgré un recul des ventes ces dernières semaines. Les clients n’ont pas encore le réflexe d’acheter en ligne des produits chez leurs commerçants locaux. Il faut les sensibiliser pour que ce canal de vente devienne aussi une nouvelle façon de consommer en parallèle des achats en magasin et pas seulement en période de crise.

Comment envisagez-vous l’avenir pour votre commerce physique et en ligne une fois que la situation sanitaire sera stabilisée ?

Je souhaite que la situation s’améliore et permette aux commerçants de reprendre une activité physique normale pour maintenir le lien avec les clients. Je continuerai d’utiliser la plateforme Ma Ville Mon Shopping car c’est une bonne opportunité pour développer l’activité de mon entreprise.

Retrouvez toutes nos interviews ici.

Alexandra FELGINES

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.